Catégories
Espace et Galaxies

Cassidy et Behnken entament la dernière série de mises à niveau de la batterie de la station spatiale – Spaceflight Now

HISTOIRE ÉCRIT POUR LES NOUVELLES DE CBS ET UTILISÉ AVEC AUTORISATION

https://spaceflightnow.com/
Vendredi, les astronautes Chris Cassidy et Bob Behnken travaillent devant la Station spatiale internationale. Crédit: NASA TV / Spaceflight Now

Deux astronautes ont flotté à l'extérieur de la Station spatiale internationale vendredi matin pour la première des quatre sorties dans l'espace prévues pour conclure un travail pluriannuel complexe visant à remplacer 48 batteries vieillissantes du système d'alimentation solaire du laboratoire par 24 unités lithium-ion plus puissantes.

Commençant rapidement, Chris Cassidy et Robert Behnken ont couru bien en avance sur le calendrier tout au long de la journée, accomplissant toutes leurs tâches planifiées et commençant le travail initialement prévu pour la prochaine sortie dans l'espace de la série mercredi prochain.

"Je pense que nous en avons assez fait pour une journée", a plaisanté l'un des marcheurs dans l'espace avant de retourner au sas pour conclure une excursion de six heures et sept minutes.

Les travaux de remplacement de la batterie ont commencé en janvier 2017 et sur la base des résultats de vendredi, les astronautes devraient être en mesure de terminer les travaux le mois prochain, en assurant une distribution électrique fluide et fiable pendant le reste de la décennie, sinon au-delà.

"Je pense qu'il est prudent de dire que, sauf en cas de panne imprévue, nous serons bons sur les batteries pendant plusieurs années à venir", a déclaré Kenny Todd, directeur adjoint du programme de la station spatiale au Johnson Space Center de Houston. "La longévité des batteries de nouvelle technologie nous permet de bien sortir de ce qui sera probablement la fin du programme."

Flottant dans le module de sas Quest, Cassidy et Behnken ont commuté leurs combinaisons spatiales sur batterie à 7 h 32 HAE pour lancer officiellement la 228e EVA de l'histoire de la station, la quatrième à ce jour cette année et la septième pour les deux astronautes.

Douglas Hurley, le coéquipier de Behnken à bord du ferry SpaceX Crew Dragon qui les a transportés en orbite le mois dernier, et le cosmonaute Ivan Vagner, qui a lancé à bord d'un Soyouz le 9 avril avec Cassidy et le cosmonaute Anatoly Ivanishin, ont aidé le bras robotique du laboratoire à l'intérieur de la station. .

En flottant hors du sas, Cassidy a rapporté qu'un petit miroir au poignet, utilisé pour l'aider à lire les affichages des combinaisons spatiales qui ne peuvent pas être vues directement, avait en quelque sorte détendu et s'était éloigné à environ un demi-mile par heure. Basculant la balance à seulement un dixième de livre, le miroir perdu ne représentait aucune menace pour la station ou l'équipage, et en tout cas Cassidy avait une pièce de rechange.

La NASA achève le remplacement des 48 batteries nickel-hydrogène de l'ancienne génération de la station spatiale par 24 unités lithium-ion plus petites mais plus puissantes, ainsi que des «plaques adaptatrices» de circuit pour compléter les batteries qui étaient supprimé mais non remplacé. Les plaques adaptatrices fournissent également des emplacements de stockage à long terme pour plusieurs des anciennes batteries.

Les nouvelles batteries sont disposées en ensembles de six dans des assemblages électroniques intégrés, ou AIE, aux bases des quatre ailes principales du panneau solaire de la station. Chaque aile est composée de deux couvertures extensibles de cellules solaires et l'électricité qu'elles produisent est fournie dans toute la station à l'aide de huit bus ou canaux électriques, deux par AIE.

Les batteries de chaque AIE stockent l'énergie générée lorsque les matrices sont exposées à la lumière du soleil et fournissent ensuite l'électricité nécessaire au fonctionnement de la station pendant les passages du laboratoire à travers l'ombre de la Terre.

Les baies latérales intérieures droites font partie du segment de poutre tribord 4 ou S4, fournissant l'alimentation aux canaux 1A et 3A. Les baies latérales gauche internes font partie du port 4 ou P4, segment de ferme fournissant l'alimentation aux canaux 2A et 4A.

En 2017, les Spacewalkers ont remplacé les 12 batteries de panneaux solaires S4 inboard par six unités lithium-ion et en mars 2019, les 12 batteries P4 inboard ont été remplacées par six autres batteries LiOH.

Pour tous ces remplacements, le bras robotique de la station avait la portée nécessaire pour aider les astronautes à déplacer les batteries et à les déverrouiller et seulement quatre sorties dans l’espace étaient nécessaires. Les baies externes et les batteries posent un défi plus difficile.

Au cours de deux sorties dans l’espace en octobre dernier et de deux autres en janvier dernier, les marcheurs de l’espace ont remplacé les batteries situées à l’extrémité gauche de la ferme de la station – P6 – pour les canaux d’alimentation 2B et 4B. Les batteries du canal 4B ont été installées lors des deuxième et troisième sorties spatiales entièrement féminines de la NASA.

Étant donné que le site de travail hors-bord est si loin du point d'ancrage le plus à l'extérieur du bras du robot, quatre sorties dans l'espace ont été nécessaires car les astronautes ont dû déplacer manuellement les batteries d'avant en arrière entre une palette de stockage et l'assemblage électronique intégré où elles étaient installées.

Cassidy et Behnken prévoient de réaliser quatre sorties dans l'espace essentiellement identiques pour remplacer les 12 batteries nickel-hydrogène du jeu de tableaux extérieur droit par six unités lithium-ion, trois alimentant le canal 1B et trois utilisées par le canal 3B.

Au cours de l'excursion de vendredi, les astronautes ont retiré cinq des six anciennes batteries du circuit 1B, installé deux nouvelles batteries et deux plaques adaptatrices. Au cours de la sortie dans l'espace de la semaine prochaine, la dernière batterie nickel-hydrogène du circuit 1B sera retirée et une troisième unité lithium-ion sera installée avec une autre plaque adaptatrice.

Au cours de deux sorties dans l'espace le mois prochain, Cassidy et Behnken prévoient de remplacer les batteries du canal d'alimentation 3B.

Mais ces sorties dans l'espace dépendront en partie de la façon dont les deux premières se dérouleront et de l'état d'avancement des plans pour ramener Behnken et Hurley sur Terre dans le ferry Crew Dragon vers le 2 août. Si des problèmes surviennent, les deux dernières sorties dans l'espace pourraient être différées et réalisée par un futur équipage de station.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *