Catégories
Espace et Galaxies

La fusée chinoise Longue Marche 2C lance des satellites de surveillance militaire en orbite

La Chine a lancé avec succès trois nouveaux satellites de surveillance militaire en orbite sur une fusée Longue Marche 2C aujourd'hui (24 mars).

Garnie de trois satellites de surveillance Yaogan-30 du groupe 6 pour l'armée chinoise, la fusée a décollé du centre de lancement de satellites de Xichang dans la province chinoise du Sichuan à 11 h 43, heure locale (0343 GMT; 23 h 43 HAE le 23 mars).

Les trois satellites "seront utilisés pour la détection de l'environnement électromagnétique et les tests technologiques associés", a indiqué un média chinois. CCTV rapporté. Ils rejoindront la constellation de satellites chinois Chuangxin-5, qui se compose désormais de 18 satellites Yaogan qui ont été lancés par lots de trois depuis le premier trio lancé en 2017.

Vidéo: Décollage! La Chine lance les satellites de télédétection de la famille Yaogan-30
En relation:
Le coronavirus n'empêche pas la Chine de lancer des roquettes

Une fusée chinoise Longue Marche 2C décolle du centre de lancement de satellites de Xichang transportant trois satellites de surveillance Yaogan en orbite, le 24 mars 2020. (Crédit d'image: CCTV)

Le lancement d'aujourd'hui fait suite à un échec de lancement. Le 16 mars, la fusée chinoise Longue Marche 7A n'a pas réussi à lancer un satellite classé en orbite. C'était le premier lancement du nouveau Long March 7A.

Bien que la Chine ait été l'un des épicentres de la pandémie mondiale de coronavirus, le pays a continué de lancer des roquettes tout au long de l'épidémie – tout en s'assurant que ses ingénieurs et autres personnels de lancement sont correctement protégés dans un environnement en quarantaine.

Envoyez un courriel à Hanneke Weitering à hweitering@space.com ou suivez-la @hannekescience. Suivez-nous sur Twitter @Spacedotcom et sur Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *